AwArtMali
  • en
  • fr
  • it
  • es

Coordinator
Partners

Nombreux langages de sensibilisation : la campagne d’information, le théâtre, le documentaire, la musique

Les partenaires de AwArtMali présentent leurs activités et en discutent à la troisième réunion de coordination

12 mars 2020 – Malgré la crise sanitaire qui sévit dans toute l’Europe, les partenaires du projet, en dépit de l’impossibilité de voyager à travers l’Europe et des mesures strictes prises par les gouvernements de nombreux pays pour contenir le virus, se sont toujours rencontrés lors de leur troisième réunion de coordination.
La rencontre virtuelle a touché plusieurs points, notamment : l’état d’avancement des activités de projet, le suivi et l’évaluation de la campagne de communication au Mali désormais à son terme, le développement futur de la campagne TAMA365 et la destination des outils de projet, la tournée, les activités théâtrales, la production de la chanson et du clip vidéo « TUNKA » et l’organisation de l’événement final.
La réunion a permis de rendre compte de l’état avancé des activités au Mali et en Europe. Le coordinateur a en effet fait participer tous les autres coordinateurs de l’état de l’art de toutes les activités qui, au cours des premiers mois de l’année 2020, ont connu une phase de réalisation. En effet, au-delà de l’analyse de l’évolution, des données et des résultats de la campagne d’information et de sensibilisation sur les thèmes de la migration et sur les possibilités de développement au Mali, les partenaires ont pu partager les résultats et discuter des potentialités pour la durabilité du projet à l’implication des stakeholders stratégiques avec le réseau de relations et de contacts venus à s’établir avec l’activité des ateliers et workshops sur les opportunités au Mali finalisées à la fin de janvier.

Mimma Gallina, la logiste de Farneto Teatro, qui a soigné les aspects logistiques de la tournée et du spectacle « TUNKA » (l’aventure en bambara), a pu rapporter et raconter à tous les partenaires que la pièce a toujours été accueilli avec grand enthousiasme dans les villages rejoints par la caravane théâtrale. En effet, les chefs et les conseils de village ont régulièrement assisté aux représentations, avec de nombreuses femmes, hommes, enfants et jeunes. Cette grande participation s’est faite grâce au soutien logistique, matériel et surtout au rôle de médiation culturelle avec les communautés locales qui a eu l’ONG locale Le tonus tout au long du projet et qui, dans les mois précédents, avait préparé avec les chefs de village les événements dans les communautés.
A cela s’ajoute la grande attention accordée à l’exhibition ; les thèmes traités et les importantes informations transmises ont donné lieu à des discussions et ont attiré l’attention des enfants présents, bien qu’ils n’aient pas compris une grande partie du spectacle, restera toujours dans leur mémoire. En ce qui concerne le spectacle, il est important de souligner que les personnes atteintes ne parlent pas français, mais bambara, et qu’en même temps, comme l’ont montré les interventions au cours des débats animés à la fin des représentations, ils se sentent encore fortement attirées par le monde occidental et par l’image de « l’Eldorado » qu’ils ont de l’Europe.

Afin de renforcer et diffuser le message de sensibilisation, parmi les activités clés que le projet AwArtMali élaborera il y a la réalisation d’un documentaire qui sera soigné par Farneto Teatro. Ce produit final rassemblera et présentera des images et des témoignages recueillis depuis le début du projet à travers des interviews faites aux migrants venus en Europe ou retournés au Mali, les rencontres directes avec les villageois, les débats pendant et après les spectacles. Le but est de faire raconter aux migrants eux-mêmes leur expérience migratoire, leurs souffrances, difficultés et rêves. Il n’y a pas de meilleur témoignage que celui des vrais protagonistes.

Le documentaire sera présenté lors de la conférence finale qui sera organisée en Italie à la fin du projet. Le trailer « TUNKA » veut représenter en quelques minutes l’essence même du projet, en exprimant les peurs des migrants de retour, les difficultés rencontrées, le voyage, en montrant une partie du travail fait jusqu’ici au Mali avec les jeunes (cible principale du projet) et l’impact du spectacle dans les villages.
À travers les images et les témoignages directs, le message devient plus fort : il n’est pas nécessaire de quitter son pays et risquer sa vie pour avoir un avenir, les possibilités existent aussi au Mali.
Le documentaire final sera diffusé à travers tous les canaux de communication des partenaires, c’est-à-dire les sites web, pages Facebook, blog, etc. ; il sera également projeté à Bamako et dans les villages impliqués avec le soutien de l’ONG Le tonus et l’agence malienne de communication Wabaria.

Le partenaire Giusti Eventi qui a conçu et géré avec l’agence malienne Wabaria la campagne TAMA 365 en développant tous les différents outils comme, par exemple, l’application et le blog (www.tama365.org) a présenté aux partenaires un nouveau produit de la campagne qui a pu être développé grâce aux activités de sensibilisation parmi les jeunes maliens. En effet, l’objectif principal du projet est représenté par les jeunes qui constituent le bassin des migrants potentiels et ceux qui voient dans le voyage vers l’Europe la seule solution pour construire leur avenir et réaliser une vie digne. A cet égard, le travail de sensibilisation effectué dans les écoles a été fondamental et a été facilité par l’engagement des enseignants et des dirigeants d’école, qui malgré la grève au Mali, se sont mis à disposition pour mener des activités de sensibilisation, d’information et de réflexion avec les étudiants. C’est dans ce contexte que s’inscrit le soutien du groupe rap Kira Kono dont les membres sont résidents de Kati, qui s’est intéressé au projet a voulu contribuer à la diffusion du message à travers la réalisation d’un clip vidéo et d’une chanson créée à partir de la campagne de communication et intitulée « tunka ». Le tournage du clip vidéo a été effectué au lycée Mamby de Kati avec le support technique de Farneto Teatro.

Le clip vidéo de la chanson « tunka » composée et exécutée par Kira Kono est disponible sur le lien suivant :
https://www.youtube.com/watch?v=kgdU7KsCtXQ&t=135s

N’oublions pas que ces activités représentent le cœur du projet AwArtMali, cofinancé par l’Asylum migration and Integration Fund de la Commission Européenne, AMIF2017-AG-INFO\824407, coordonné par l’ONG Tamat en partenariat avec la Fondazione ISMU (Italie), Agenzia di Comunicazione Giusti Eventi (Italie), Farneto Teatro (Italie), CARDET (Chypre), INSTRATEGIES (Espagne), CONGENIA (Espagne), ONG Le tonus (Mali).

#EUfundshomeAffairs
#migrationEU
#EUandME
#migration
#awartmali
#Tama365